Run et grossesse, pourquoi pas mais… ATTENTION !!!

By TraileurZ The Mag
In LE COIN DU COACH
Sep 15th, 2014
0 Comments
3217 Views

courir enceinte

Attention, le jogging et la course à pied ne sont pas faits pour vous si vous n’avez jamais fait de sport avant cette grossesse. Il est plus facile de vous déconseiller de courir que de continuer…

Que vous soyez enceinte ou non, courir demande de « gros efforts » à vos genoux. A moins que vous ne soyez une joggeuse expérimentée et assidue, vous devriez effacer la course et le jogging de votre programme d’exercices – au moins jusqu’à l’arrivée de bébé ! Mais avant toute chose, il est important d’avoir le feu vert de votre gynécologue ou de votre sage femme. Ne prenez pas systématiquement exemple sur telles ou telles athlètes de haut niveau ou sur mon exemple (actuellement dans mon 6e mois je cours toujours à raison de 2 sorties/semaine au lieu de 5 minimum et seulement 30′ à 11km/h maxi contre 1h minimum entre 12 et 20km/h). Chaque cas, chaque grossesse est différente.

.

Suivez les précautions habituelles :

  • Boire beaucoup avant, pendant et après une course ou un jogging,
  • Évitez de courir par temps chaud,
  • Surveillez votre pouls,
  • Écoutez votre corps,
  • N’essayez pas de réduire votre alimentation en espérant garder votre poids d’origine,
  • Prévoyez une pause en-cas, 
  • N’allez pas au-delà de vos limites.

.

Avec le temps le centre de gravité se déplace, et le ventre s’arrondit de plus en plus, ce qui vous rend encore plus sujette aux chutes et autres pertes d’équilibre. Oubliez donc les sorties en montagnes, en nature, et privilégiez les sorties routes ou sur une piste d’athlétisme. Souvenez-vous bien : si vous vous sentez trop fatiguée pour courir, écoutez votre corps et ralentissez. Même si rester inactive n’est pas bon pour votre santé, en faire trop peut aussi être dangereux. Pour une grossesse sans trouble particulier, l’activité physique est bénéfique. Elle permet notamment de préparer la maman à l’accouchement, en stimulant son activité cardiaque et sa maîtrise respiratoire. L’activité sportive favorise aussi la circulation sanguine et le transit, diminuant ainsi le risque de complications veineuses.

Pour les femmes qui ont l’habitude de courir ou de courir depuis longtemps, il n’y a pas de raison d’arrêter jusqu’au 4e mois (avec avis favorable du corps médical) : vous pouvez continuer à profiter de votre passe-temps favori. Attendez-vous par contre à ce que la distance parcourue, la durée de l’effort et son intensité diminuent au fur et à mesure que la grossesse avance. Écoutez votre corps et restez attentive à tout signes de danger.

Avec tous ces conseils, vous parviendrez à rester énergique, détendue et bien dans votre peau, pour devenir la plus éblouissante des mamans !

.

.

alexiajacquot

.

.

.

Tous droits réservés, 2014 TraileurZ®.

Share Button

Incoming search terms:

  • trail enceinte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *