EcoTrail de Praz-de-Lys Sommand, nature et vrai !

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Sep 22nd, 2015
0 Comments
1147 Views

EcoTrail de Praz-de-Lys Sommand, nature et vrai !

« Hein coach ? Je peux m’aligner sur l’EcoTrail de la Praz-de-Lys Sommand le 20 septembre dans le cadre de ma préparation pour le Grand Raid des Cathares ? » C’était la question posée à Thomas Pigois (Expertrail) qui est en charge de mon coaching….

« Ok mais tu le fais tranquille, en volume… »

Bon, c’était déjà ça ! De toutes façon, avec ce que je m’étais envoyé les deux semaines auparavant, je ne risquais pas de partir comme une flèche devant ! Je me suis donc présenté sur le site du départ de la course le matin vers 4h, après avoir dormi 5 heures seulement. Étant de garde le samedi, je n’avais pas pu venir plus tôt et j’étais un brin entamé je dirais ( ça commence bien tiens ! ) … Marie (l’organisatrice du trail) m’accueille chaleureusement au retrait des dossards, et je retourne à mon véhicule afin de dormir un peu. Le départ est donné par l’excellentissime Ludovic Collet, devenu incontournable dans l’animation des meilleurs trails, sa voix et son professionnalisme agissant comme un booster pour tout les participants. Ça part vite et je ne fais pas l’erreur de me laisser emporter, je sais quelles en sont les conséquences si l’on s’enflamme trop vite. Le soleil ne s’est pas encore levé et nous commençons déjà à monter, direction les crêtes surplombant la station. Je me cale à mon allure et j’essaie de ne pas monter en surrégime. Le terrain est légèrement humide et il faut déjà assurer ses appuis. Une fois sur les crêtes, nous assistons à un magnifique lever de soleil, avec en toile de fond le Mont-Blanc… magique. Le parcours, dans la première partie, est relativement ardu avec 700D+ sur les 6 premiers kilomètres, avec une descente assez technique. D’ailleurs c’est bien ce qui fait la spécificité de cet EcoTrail, sa difficulté et son caractère montagneux en fait un des plus dur de France. D’ailleurs Dawa Sherpa s’aligne régulièrement dessus et il était présent sur l’événement, afin de promouvoir son association (à découvrir ici).

.

EcoTrail de Praz-de-Lys Sommand, nature et vrai !Mais revenons un peu à nos moutons. Nous traversons les alpages et les dénivelés avant d’arriver au fameux pic de Chalune. Celui-la, il fait mal, tu sors d’une montée sévère d’environ 600m et tu enchaines par 250m de mur pierreux bien raide (en aller-retour) et tu te dis que la descente va être épique… L’ayant déjà gravi en 2012 lors de ma première participation, je savais à quoi m’attendre, ce qui ne fut pas le cas pour tout le monde. La tête des coureurs lorsque qu’ils comprennent qu’il faut grimper la-haut vaut tout l’or du monde… indescriptible ! Au sommet, c’est un vue magnifique qui s’offre aux coureurs, vraiment unique d’embrasser du regard toutes ces montagnes habillées de manteaux de nuages et parées des éclats du soleil… un vrai bonheur. Je gère donc la montée avec un rythme convenable et je redescends tranquillement en faisant attention à mes appuis, la roche est humide et glissante, propice aux entorses…. Un petit « bon courage » à ceux que je croise qui montent encore et je bascule au kilomètre 35 pour la suite. Déjà 2800mD+ parcouru et il en reste un peu encore pour finir ! Je sens que mes jambes sont fatiguées par ces derniers jours d’entrainement, mais je tiens bon la cadence. J’arrive à relancer et je me surprends à ne pas trop manger sur les ravitaillements, j’essaie de m’en tenir à mes compléments embraqués pour l’occasion. Je reprends pas mal de coureurs sur le chemin, l’ascension du pic a laissé des traces sur les plus téméraires qui ont voulu aller trop vite. Le soleil nous accompagne mais il ne fait pas spécialement chaud, c’est parfait. Les paysages sont véritablement superbes, et les bénévoles présents sur tout le parcours nous encouragent à chaque passage. Encore un effort et ça sera bon, kilomètre 40, 45, ça sent bon la fin ! Et pourtant, on voudrait que ça continue encore un peu tellement on est bien la-haut… Je franchis la ligne d’arrivée avec Ludo qui me balance quelques vannes évidemment !!! Je retrouve mes amis sur la ligne d’arrivée (Laurent, Marjorie, Ludo, Rachel, Dawa…) et enfin je me relâche un peu, content d’avoir pu prendre du plaisir sur ce trail exigeant. Un petit coup de téléphone à Thomas pour lui faire mon compte rendu, et surtout pour l’entendre me dire « C’est cool Greg, cette semaine tu vas pouvoir te reposer un peu, je t’ai mis que 3800D+ à faire… » WTF ??? (Je traduis pas hein…)

.

.

En conclusion, pour décrire cet événement, une organisation sans failles, des bénévoles au top, Marie Somm (l’organisatrice) est aux petits soins pour tout le monde, et surtout, un vrai parcours de montagne, authentique et ressourçant. Un conseil, laissez tomber les EcoTrail commerciaux en carton et alignez-vous rapidement sur celui-ci si vous êtes un vrai passionné de montagne.

À faire absolument.

Grégory Julien Baron.

Crédit photo : Laurent Llopis et Marjorie Perrot.(https://www.facebook.com/Terra-Trail-243683037830/timeline/)

greg.

.

.

.
Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *