Grand Raid 6666, les 20 et 21 juin 2015

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Fév 5th, 2015
0 Comments
1356 Views

Grand Raid 6666, les 20 et 21 juin 2015

Pour sa 6e édition, la 6666 présentera un parcours de 114 km et 6 600m+, avec encore davantage de Caroux. Une épreuve très corsée qui séduira les montagnards. Le terrain, c’est un mélange de Corse et de Réunion ; seuls ceux qui l’ont parcouru un jour peuvent imaginer ce que représente le Caroux. Une montagne aux reliefs découpés sévèrement, creusée de gorges et de canyons, nervurée de sentiers rudes et tortueux taillés dans la pierre, aménagée de milliers de marches, et sans cesse surprenante par ses vues sauvages…

Entre vallées et sommets, en enjambant racines et cailloux, en se faufilant entre les blocs de granit et la végétation buissonnante, les trailers découvriront un environnement unique dans lequel les mouflons prospèrent. De Vailhan à Roquebrun, en plein cœur du Parc  Naturel Régional du Haut Languedoc, l’aventure promet d’être belle. Tout sera mis en œuvre par l’association 6666 Occitane et 200 bénévoles et WAA Ultra Equipement afin de garantir un weekend d’évasion sportive mémorable.

Vainqueurs 2014 : Didier Mussard (Team Salomon Réunion) en 15h05 et Véronique Chastel  (Team Hoka) en 16h22.

Parallèlement se déroulera la seconde édition de la Saute Mouflon, 45 km et 2 500m+.

De Lamalou les Bains à Roquebrun, c’est un départ direct dans le massif. Du costaud, avec un enchaînement qui aura marqué les esprits en 2014 : La montée au plateau du Caroux suivie de la descente rocheuse de l’Esquino d’Aze, puis la remontée aux Baraques de Caylus, la descente à St Martin de l’Arçon par la cascade d’Albine, la remontée à Bartouyre et la demi-descente du Sentier des Gardes… Cette épreuve réunit de la technicité et des parties de relance ; il y en aura donc pour tous les goûts, mais attention, l’enchaînement des deux nécessite d’être bien à l’écoute de ses sensations. Il faudra exprimer tout son art de la gestion de course pour remporter son défi !

Vainqueurs 2014 : Romain Berger (Ceven’ Trail Pays Viganais) en 5h26  et Béatrice Trivel (Tryssingeaux) en 6h51

Ce weekend se complètera aussi d’une course de 11,5km et 520m+ accessible à tous, la Roquebrune.

.

Grand Raid 6666, les 20 et 21 juin 2015.

Un rayonnement national et international.

Depuis sa création en 2010, la 6666 rassemble chaque année davantage de trailers. D’un modeste peloton de 200 passionnés à ses débuts, elle regroupait en 2014 730 trailers provenant de 15 pays et 74 départements. Pour Antoine Guillon, organisateur et ultra trailer de niveau international, triple vainqueur de la Transmartinique®4è à l’Ultra Trail® World Tour 2014, 3e au Tor des Géants® 2014 et 7 fois dans le Top 4 du Grand Raid de la Réunion, le défi est de taille :

« Nous organisons mon épouse et moi un ultra vraiment incroyable. Je voyage beaucoup sur la planète avec la WAA Team pour participer aux Ultratrails les plus renommés, et franchement, le Caroux est un des rares endroits qui me procure autant d’émotions en trail. C’est un joyau, très concentré, qui présente des facettes merveilleuses ; on s’y laisse glisser, on en bave pour remonter, toutes les heures de la journée lui donnent un éclat différent. En général, c’est l’Homme qui grave les beaux objets, là, c’est la montagne qui grave l’esprit de l’Homme. L’essence même du trail est de s’évader pour se ressourcer, pour s’imprégner de la nature et en ressortir à la fois grandi et paisible. Par facilité, ou par habitude, j’en ignore exactement la raison, la masse des coureurs se dirige vers les Alpes ou les Pyrénées. Notre défi, c’est de les amener à découvrir d’autres richesses exceptionnelles. Vous savez, il est rare qu’un chercheur de champignon indique ses coins favoris, je crois même que cela n’existe pas, et pourtant, à ma façon, en tant qu’athlète spécialiste de l’ultra reconnu pour préférer aux chemins larges et monotone les sentiers étroits, ceux qui vivent, bordés de végétation et entourés d’une faune variée,  j’ai beau dire que je m’entraîne là, répéter que c’est fabuleux, montrer des photos, des films, me décarcasser, le déclic ne se produit pas encore. Mais à la manière dont je gravis un col ou que je gère mon effort sur un ultra, je sais que le résultat sera au bout. Le jour viendra où la 6666 sera reconnue à sa juste valeur, comme un coin de champignon exceptionnel, mais seulement pour le plaisir des yeux et des jambes. Ce jour-là, je me dirai que le trailer est vraiment doté d’un esprit de curiosité et d’aventure. »

http://www.6666occitane.fr/fr/

TraileurZ.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *