La oú me porte mes shoes !

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Jan 24th, 2015
0 Comments
1114 Views

La oú me porte mes shoes

Tout le monde possède sa propre motivation pour enfiler ses shoes de trail et aller vagabonder dans les endroits les plus improbables de la planète… mais vous, quel est votre leitmotiv ?

Elle est peut-être la cette fameuse motivation qui pousse le Traileur a vouloir enfiler ses chaussures. Cette volonté de chercher de nouveaux endroits à fouler de ses petits pieds, des panoramas inédits, se sentir libre… Bien loin des séances programmées de piste, de VMA, oú l’esprit se focalise sur la performance, le Traileur cherche souvent l’introspection dans ses sorties longues et parfois même dans ses entraînements courts de fartlek. Ce rapport indissociable de la discipline avec la nature est très important et reste l’essence, la raison d’être du Trail running. Se retrouver ensemble, partager un moment unique en pleine nature avec des personnes qui ont la même passion, c’est quand même top ! On est tous pareil, à chaque voyage, chaque vacances, on ne se sépare jamais de ses running et l’on prévoit déjà d’aller courir dès que l’on pourra pour découvrir le coin. La oú le touriste de base choisira des lieux à visiter, le Traileur cherchera les bons spots pour se secouer les chaussettes et se dire «Punaise, j’ai quand même du bol d’être la, en pleine nature…». Chausser ses running peut aussi amener à rencontrer d’autres personnes qui ont eu la même idée que vous, et favoriser une amitié naissante, comme parfois on peut le voir sur pas mal d’Ultras ou trails plus courts.

La oú me porte mes shoesOn peut aisément dire que le trail running dépasse le cadre du simple sport, c’est plutôt un lifestyle, dans la manière d’être oú la façon de s’habiller, avec ses propres codes et termes techniques. Cela reste un sacré leitmotiv que de se dire qu’un jour, on ira peut-être fouler la terre de différents pays, la où nous mènera notre propre vie. Ce besoin omniprésent prend parfois une place importante dans la vie de famille et peut créer des tensions au sein du couple notamment, et il convient de prendre aussi en compte l’avis de son conjoint ( à moins d’avoir la même passion évidemment ), au risque de tomber dans une addiction nocive dans le bon fonctionnement de la vie quotidienne. Mais il est aussi très important de conserver cette liberté de s’isoler dans des lieux oú vous seul pourrez vous ressourcer et faire le point, être en communion avec les éléments naturels, un retour aux sources en somme. C’est aussi le moment où l’on répète ses gammes, on prépare son corps à la prochaine course, prochain Ultra. Du coup, la chaussure n’est plus un simple objet, elle devient un prisme, un catalyseur à travers lequel on va assouvir notre besoin et c’est bien pour cela, outre sa valeur monétaire, que l’on en prend soin jusqu’à, parfois, souffrir de la collectionnite aiguë… On peut conclure en disant que le trail offre cette possibilité à moindre frais, de pouvoir reprendre un peu de cette liberté que l’on perd peu à peu avec le boulot, les impératifs familiaux et les obligations diverses. C’est un moment à nous, une intimité avec la nature qui nous pousse à chausser nos runnings pour fouler de nouveaux espaces, à la recherche peut-être de nous même. Mais après tout, n’est-ce pas cela la destinée de l’homme ? Être avide de liberté ? Et puis vous, jusqu’où vous mèneront vos shoes ?

greg.

.

.
Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *