Laurent Valette, objectif SwimRun !

Laurent Valette, objectif SwimRun !

TraileurZ the Mag vous propose une interview exclusive de Laurent Valette. Un entretien de l’athlète aux multiples facettes, discret et loin des feux de la rampe habituel du monde du trail…

.

« C’est l’état sauvage, la nature avant tout autre chose. Si tu ajoutes un magnifique levé de soleil en nageant et l’émotion de l’arrivée, tu es juste le roi de monde. »Laurent Valette.

.

 

TraileurZ The Mag : Bonjour Laurent et merci pour cette interview au pied levé suite a ton retour de la course d’Otillo. On va commencer par une question sur ton actualité, la dernière fois que l’on s’était rencontré tu étais en lien avec X-Bionic, où en est-tu maintenant ?

Laurent Valette : « Bonjour Greg, après avoir été le team manager de X-Bionic France pendant 5 ans, j’ai décidé de passer la main après avoir créé et lancé le team, puis tenté de faire connaître au mieux cette prestigieuse marque Suisse dans le milieu Outdoor français. Ce rôle a été repris avec brio par le « perle « Manue Zanders, qui avait d’ailleurs été ma première recrue. L’aventure X-Bionic continue donc mais sans moi au niveau du Team. Puis je suis devenu ambassadeur de la marque au travers de mes belles aventures sportives en France et à l’International. Pour la saison 2019, c’est plutôt l’inconnu sur ce sujet car il y a eu des changements récents. Mais quels bons moments ont été ces années X-Bionic auprès notamment de Charlotte, la boss France à l’époque. Comme je suis beaucoup impliqué dans les swimrun, j’ai la chance d’être ambassadeur depuis 2 ans de la marque HEAD Swimming et ça c’est vraiment chouette. »

TTM : Raconte-nous comment s’est passé ta course dans la baie de Stockholm ?

L.V : « Ce fût une aventure merveilleuse partagée avec mon ami Mauricien Simon Desvaux de Marigny, qui rêvait de cette course et qui est devenu le 1er représentant de l’île Maurice à participer et vaincre le géant Suédois. Les conditions étaient parfaites, rares d’ailleurs voire uniques : Aucunes vagues, pas de courant, une eau à 15 / 14 degrés. De super conditions pour mon mauricien et du coup pour notre équipe.
On termine en 10h46, trop heureux d’être arrivés à bout de ces 75km dont 10km de natation (23 sections car 24 îles). Je me suis chargé de la navigation en aidant un peu Simon en natation, rôles complètements inversés en course à pied avec le meilleur trailer de Maurice à mes côtés. Mais cette course est magique ; c’est ici qu’est né le swimrun et ça se ressent. On traverse des îles incroyables, uniques et si belles. C’est l’état sauvage, la nature avant tout autre chose. Si tu ajoutes un magnifique levé de soleil en nageant et l’émotion de l’arrivée, tu es juste le roi de monde.
Après Ötillö 2016, revenir sur ces île en  montant ce projet d’équipe Franco Mauricienne et en allant au bout de l’aventure encouragés que nous étions par Céline, c’est juste un moment unique et indélébile. Nous garderons en mémoire ces souvenirs toute notre vie, comme notre 1er ÖtillÖ avec Camille Marchand qui a changé nos vies. »

.

Laurent Valette, objectif SwimRun !

.

TTM : Quelle est la partie de la course où tu t’es senti le plus à l’aise ?

L.V : « Toutes les sections nautiques se sont très bien passées, j’ai pu les enchaîner en conservant mes plaquettes. J’étais bien aussi sur les premières traversées techniques à pied des îles. Puis sur les sections plus roulantes du début de course les sensations étaient vraiment bonnes; courir en montagne ça aide sur ces coastering caillouteux glissants ! »

TTM : Des regrets quand à ta gestion de course ou des choses à améliorer ?

L.V : « Toujours, j’étais loin du niveau de Simon en course à pied du coup j’ai galéré sur les longues portions de courses à pied et le dernier tiers du parcours. Il m’a tracté comme une mule, il est très fort. Puis j’ai fait une hypoglycémie carabinée à 3km de l’arrivée ce qui correspond à une mauvaise gestion nutritionnelle. Mais je pense que j’ai vraiment puisé sur la section de 19km à pied sur l’île d’OrnÖ et que je l’ai payé un peu plus tard. Il n’ y a pas de hasard! Les chauds / froids accélèrent en plus ces symptômes de fringales et d’hypo. »

TTM : L’avenir de Laurent Valette c’est quoi ?

L.V : « Et bien écoute, pour cette fin d’année ce sera la Diagonale des Fous. La chance d’y aller en famille et de profiter tout simplement de ce parcours incroyable. Sinon, ma volonté c’est de pleinement basculer sur les swimrun, en gardant quelques trail. Mais pas d’ultras, Le Grand raid 2018 sera peut-être le dernier. »

TTM : Un projet en particulier qui te tiendrais à cœur ?

L.V : « Oui, j’aimerai en 2019 participer à toutes les étapes de la coupe du monde du circuit Ötillö, le Rockman en Norvège et Costa Brava en Espagne. Reste plus qu’à trouver le budget et ça, ben c’est pas gagné. J’ai la chance d’être un des ambassadeurs swimrun HEAD et ça, c’est déjà un grand soutien au niveau du matériel. »

TTM : Parle-nous de ton partenariat avec Tingerlaat !

L.V : « Tingerlaat, ça veut dire « voile » en langage inuit. C’est une marque française de crème solaire adaptée aux sportifs, une volonté Carole, la Boss, passionnée de toutes les activités outdoor. J’ai complètement craqué par cette crème car je m’en était éloigné depuis longtemps, comme beaucoup de pratiquants, dégoûté par ces substances qui coulent dans les yeux, dans la bouche… Là, c’est la petite « perle » idéale pour les sportifs qu’on utilise aussi sur les lèves et qui est waterproof. What else?
Avec Carole, et la marque c’est un coup de cœur réciproque. Quand on te propose un partenariat de ce type qui te permet de « sauver ta peau », c’est juste incroyable. Et comme dirait la marque, « On a qu’une peau, alors préservez là! ». Alors essayez-là, et vous l’adopterez. »

TTM : Merci Laurent pour nous avoir accordé cette interview !‌

L.V : « Merci pour ton intérêt Greg ! »

.

.

Propos recueillis par Grégory Julien Baron.

Crédits photos : OTILLO Organisation.

Vidéo officielle : https://www.facebook.com/otillorace/videos/2264376407182149/

Site internet Tingerlaat

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2018.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*