Les bénévoles, on en parle ?

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Juin 23rd, 2016
0 Comments
618 Views

Les bénévoles, on en parle ?

Que l’on fasse de la route, du cross, du trail ou de l’ultra, les sujets dans les forums ou magazines sont souvent les mêmes ; on parle souvent de matos, entraînements, ravito perso, courses, diététique, récit de course, organisation, sécurité, technique, météo etc… Mais on oublie trop souvent les bénévoles !

.

« Souvent oublié, rarement remercié, les bénévoles sont indispensables au bon fonctionnement d’une course »

.

Ces personnes qui bossent dans l’ombre le jour J mais qui, en amont, ont fait un boulot extraordinaire pour que tout se déroule sans encombre. Et si on y regarde de plus près, pas de bénévole = pas de compétition c’est aussi simple que ça. Souvent oublié, rarement remercié, il est indispensable au bon fonctionnement d’une course. Quand tu es dans un bureau d’un club de running et/ou dans l’organisation d’une course, tu connais les difficultés à recruter du monde, l’énergie dépensée pour trouver des âmes, de bonnes volontés au sein de ton club pour filer un coup de main…une fois dans l’année pourtant ! Tu remues ciel et terre pour que ce soit en priorité les membres du club, et comme cela ne suffit pas malgré le nombre important d’adhérents, tu vas demander auprès de ta famille, tes amis et dans le pire des cas faire un appel sur les réseaux. A croire qu’à l’heure actuelle la solidarité via le bénévolat se perd et qu’il faudrait en arriver à rémunérer les bénévoles, mais dans ce cas on parlerait davantage de salariés et ceci est hors de question tellement le budget est serré !!!

Toi lecteur, as-tu déjà songé à t’y mettre ? C’est vraiment une expérience hors du commun de se retrouver de l’autre côté de la barrière. Et puis bon, faut aussi réfléchir deux secondes : tu aimes faire des compétitions, tu aimes venir aux entraînements de ton club encadré bien souvent par des entraîneurs bénévoles, alors essaie au moins une fois de rendre la pareille en te mettant bénévole ne serait-ce que quelques heures.

Être de l’autre côté de la route ou du chemin est très bon, tu sais :

  • tu vas avoir un ravitaillement garni,
  • tu vas encourager les coureurs en répétant moultes fois «bravo», «c’est bien ce que vous faites», «courage» : tu sais ces petits mots que tu aimes entendre ou alors que tu détestes à un moment de ta course car tu es dans le dur, que tu as juste envie d’insulter et/ou tuer la personne en te disant, «viens à ma place après on verra» !
  • tu serras à l’abri des intempéries,
  • tu verras pour une fois la tête de course,
  • tu auras la chance de te faire insulter et peut-être même apprendre de nouvelles insultes,
  • tu auras le pouvoir pendant quelques heures.

.

Les bénévoles, on en parle ?

Tu vas me dire que te mettre bénévole c’est hors de question car lors de ta dernière course, certains étaient plutôt désagréables, ne souriant pas, se prenaient pour je ne sais qui, je ne sais quoi en étant de l’autre côté et surtout celui qui t’a le plus énervé, est le bénévole qui est présent sur les trails, ou ultra, on le nommera « le pervers de la distance ». Tu lui demandes lors d’un croisement à combien se trouve le prochain ravito, ou pointage ou le prochain point pour se changer et systématiquement il va te donner un kilométrage complètement faux. Alors toi, tout en confiance tu l’écoutes et tu reprends espoir, mais quand tu regardes ta montre et que celle-ci t’indique « tu as déjà parcouru les kilomètres qu’il t’a donnés 1h plus tôt », tu te dis qu’il s’est bien foutu de toi mais par chance un autre bénévole à un croisement te dit que non finalement c’est tant de temps à peu près en marchant alors toi qu’est ce que tu fais ?! Tu y vas en courant et encore une fois il s’est bien foutu de toi car tu cours depuis le double de temps donné et rien, pas un iota d’âme qui vive à l’horizon ! Donc tu vois, si toi aussi tu te mets bénévole tu pourras jouer avec les coureurs, je pense que c’est plus tactique !? Histoire de faire avancer les coureurs et les faire passer la barrière horaire !? Le mystère est là.

Donc peu importe ce qui te motive, ta présence sera très importante le jour de l’épreuve et certainement plus que sur la ligne de départ. Réfléchissez-y tous car en faisant cela, on ne verrait pas d’annonces désespérées d’organisateurs recherchant des bénévoles quelques jours avant la compétition et  encore moins la disparition d’épreuves faute de monde.

Alors on se retrousse les manches et on va donner un coup de main !

Crédit Photos : Interlac Trail et VTT Lagny.

alexiajacquot

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2016.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *