l’homme de l’ombre

By TraileurZ The Mag
In LE COIN DU COACH
Jan 4th, 2017
0 Comments
1444 Views

l'homme de l'ombre

On a tous quelqu’un qui est la, présent, dans l’ombre. Il nous supporte, nous encourage, nous conseille et nous réprimande parfois… Avoir un œil extérieur qui nous épaule est une vrai bénédiction pour nous autres, traileurs, qui avançons de temps en temps la tête dans le guidon…

Pour une fois ce ne sera pas un récit de course sur moi, quoiqu’un petit peu car c’est obligatoire d’en parler, pour que tout ça ait du sens, mais sur les coulisses des courses. Eh oui vous le savez comme moi, si vous courez autant et vivez votre passion à fond c’est que vous en avez la possibilité… Cette liberté que vous avez de partir avec vos baskets aux pieds pour avaler les km c’est sûrement qu’il y a quelqu’un qui gère pour vous cette absence. Si cette personne connaît et comprend ce que vous faites c’est parfois plus facile, mais si par contre si elle ne connaît pas ce monde obscur du trail, alors là vous passez pour un extraterrestre qui en plus n’est jamais là ! Pour ma  part, j’ai la chance de le partager avec un passionné comme moi, mais c’est même bien au-delà. Depuis que je cours, les déplacements, les préparations des week-ends, les entraînements, les sorties longues, les hôtels etc, je devais penser à tout ça toute seule. Après, quand on fait partie d’un groupe d’amis, il y a toujours moyen de dispatcher les tâches avec Marie qui se charge des repas, Michel qui gère l’hôtel et Suzanne qui fait les comptes. Et puis parfois vous êtes seul(e) à courir mais derrière vous ça se gère tout seul et vous n’avez plus qu’à penser à l’essentiel… votre course et ça c’est le bonheur. Bon ok c’est déjà énorme de penser au nombre de barres à mettre dans le sac, le tee-shirt manches longues ou manches courtes? La veste ? Ah si c’est matos obligatoire… mais manchons ou pas ? J’ai pensé à prendre des piles pour la frontale ? Et les bâtons ??? M*** j’avais zappé que j’avais pas pris le bon sac ! Bref, c’est du boulot de préparer sa course !Alors quand le reste on le gère pour vous eh bien ça vous laisse le temps. Mais au final qui a le plus de boulot ? Vous qui courez pendant 20h ou cette merveilleuse personne dans l’ombre qui vous suit ? Celle qui fait le triple de vos km pour être à chaque ravito pour vous refiler vos barres, vous changer, vous remonter le moral. Celle qui vous gère votre poche à eau qui fuit (punaise ça j’avais pas prévu !!! NDLR : toute ressemblance avec des situations réelles sont fortuites). Celle qui vous masse la veille pour être sûr que vous soyez relax. Celle qui pendant les semaines avant votre course pédale à vos côtés, va faire les courses pour que vous puissiez courir le soir après 10h de boulot. Celle qui vous prépare à manger pour que vous n’ayez plus qu’à mettre les pieds sous la table. Celle qui ramasse vos affaires derrière vous car après une sortie de 4h le dimanche votre meilleur ami s’appelle canapé. Celle qui prend sur soi pour ne pas vous coller contre le mur quand vous râlez parce que la course de dimanche pile un mois avant l’objectif ne s’est pas déroulée comme prévue et que pendant ce temps elle a géré les gosses qui pleurent  et qui ont décidé que le dimanche c’était parfait pour refaire les murs de la chambre. Bref elle ne dit rien mais n’en pense pas moins. 

.

« Celle qui, pendant les semaines avant votre course, pédale à vos côtés, va faire les courses pour que vous puissiez courir le soir après 10h de boulot »

.

Cette personne de l’ombre qui sans elle vous ne pourriez pas courir 60km par semaine et n’avoir rien à faire que boulot/kilo/dodo et compex avant (parce que oui chéri tu comprends comme ça demain je peux enchaîner et courir ma séance VMA sans soucis). Sans elle vous n’auriez pas à chaque ravito un sourire, un bisou, une main tendue pour vous dire « ça va le faire je suis là ». Tu n’as plus d’eau ? T’inquiète je vais te trouver ça ! Cours et au prochain ravito tu l’auras. Celle qui vous regarde avec des yeux de fan incontestable et qui d’ailleurs est le seul membre de votre fan club (président aussi, bien évidemment !!!). Celle qui après la course gère votre montée difficile dans les escaliers et votre marche de pingouin synonyme de dénivelé un peu trop positif. « Moi qui pensais que tu passerais l’aspirateur une fois ton UTMB passé je peux aller me brosser quoi ! » « Tu es capable de grimper des montagnes et courir pendant 20h mais mettre la fourchette dans le lave-vaisselle c’est une épreuve ? » (Euh oui je peux plus me baisser en fait j’ai l’impression d’avoir eu un bulldozer qui m’est passé dessus vois-tu…). Sans cette personne de l’ombre vous seriez incapable de prendre tant de plaisir sur vos courses tant vous êtes heureux de savoir qu’elle/il est là pour vous. 

Et si il n’y en a pas qu’une il y en a deux ou trois … Pour ma part sans Jérôme je ne serai pas arrivée à lier boulot et course et à pouvoir courir autant de kilomètres depuis des mois. Sans son aide et son soutien je n’aurais jamais pu réaliser mon rêve de 2016. C’est donc à travers cet article que je tiens à lui tirer mon chapeau et surtout à le mettre lui en lumière car c’est grâce à lui que je peux être une ultra-traileuse passionnée. Merci pour ton aide, ta présence, ton soutien, ton calme et ta patience… merci de croire en moi et de me permettre cette vie de trail… que l’on partage mais que tu sais mettre en stand-by pour que je puisse faire mes courses.

Merci de ce cadeau… promis à présent je tâcherai de mettre la fourchette dans le lave-vaisselle !!!

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2017.

Share Button

Incoming search terms:

  • homme dans lombre
  • lombre homme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *