L’interlac Trail, c’était comment ?

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Juin 4th, 2016
0 Comments
858 Views

L'interlac Trail, c'était comment ?

Et voilà l’Interlac Trail Hoka est passé et, après un super week-end sous le soleil tant espéré et pourtant inespéré, nous voici au rendez-vous pour le compte-rendu, comme promis ! L’Interlac a eu lieu ce dernier week-end 14/15 mai à Aix-les-Bains sous un joli soleil le dimanche, malgré une sévère pluie le samedi matin, lors de la récupération des dossards…

4 formats au programme : 17/20/40/80 en solo, duo ou relais, qui permettent que « vous deviendrez celui que vous voudrez … »

Donc direction le village Trail où la météo n’est pas engageante, mais où nous squatterons les tentes d’exposants ! L’organisation menée de main de maître par Christophe Aubonnet (le directeur de course) a été top dès la remise des dossards où vous êtes déjà gâtés d’être venus : Haribo à gogo, sourires des bénévoles, dégustation de thé, casquette Hoka, gobelet Interlac réutilisable,boisson isotonique, etc. Ensuite, gâtés du cadre où se déroulent toutes ces festivités…le lac du Bourget à nos pieds, prêt à vous accueillir dès le lendemain pour votre finish. En plus de tout cela, des têtes d’affiche sont présents sur le long : Amandine Roux, Julien Chorier, Sange Sherpa, Pascal Giguet… un beau plateau était alors annoncé, avec une météo moins chaude que le 14 juillet 2015.

Une fois le tour fait et les dossards récupérés, place aux flâneries à Annecy où les régionales de l’étape Cathy Bastide et Carole Betaillole nous font découvrir un super salon de thé sur les bords du lac : « La reine des prés » (de Carine Veyrat, l’illustre fille de son père grand chef étoilé). Puis une balade pour « se mettre en jambes » de 10km aux abords du lac et dans la ville. Après cette journée bien remplie, place à la Pasta « home made » dans notre appart de rêve dégoté sur Airbnb.

.

.

Jour J :

Une organisation de navettes est mise en place pour nous monter au départ, au Revard. Là, rien à redire, tout s’enchaîne à merveille : parking, sac de délestage, navettes. Le départ est donc donné sur le Revard, avec ses 2 degrés, son brouillard et son altitude. Cependant, son dénivelé tant attendu aura pu réchauffer tous les coureurs venus en découdre sur cette course unique entre ses 2 lacs et ses innombrables points de vue exceptionnels ! D’autant plus que le soleil sort et que le panorama est géant ! Quant au dénivelé négatif, il a pu également rendre heureux les coureurs qui adorent se lâcher en descente, se faire plaisir dans les singles certes très boueux mais si authentiques ! Et ça peut toujours être un vrai plaisir de lâcher les machines pour aller plus vite (Jérôme : mais que cette descente est géniale 6km à se faire mal aux cuisses mais avec un décor magnifique ).

Un très beau parcours où Céline et Carine ont pu, comme à leur habitude, donner ce qu’elles pouvaient, en toute humilité et remplies d’amitié, apprécier le bonheur de se dépasser, savourer le fait de courir, discuter et partager, (essayer d’) aller toujours plus vite ou plus haut, sous l’œil bienveillant de Jérôme. Les bénévoles, très nombreux, vraiment souriants et prévenants, jalonnent ce parcours super bien fléché et balisé. Rien à dire, sauf un petit bémol sur la fin où le dernier virage mériterait une flèche plus grosse peut-être : on s’est « perdues » avec d’autres, ce qui nous a permis de faire une belle rallonge de qq km ! Et un petit recadrage en règle à l’arrivée ; »)

Bref un parcours qui vous fait oublier les 20km de descentes et les cuisses qui commencent à durcir petit à petit, une course possible en duo, qui vous offre le plaisir de partager et de vivre autrement le trail. Le vivre à deux sous le même dossard est encore une autre expérience dans cette aventure, par rapport au fait de vivre à 2 un trail (en relais ou pas) : là on sait que vous ne pouvez pas dire « vas-y je te rejoins si je peux » ; « si tu sens que tu peux y aller t’inquiète pas pour moi » … Non là il y a un véritable enjeu à deux, un vrai duo du début à la fin et c’est assez magique et unique. S’entraider, se relayer, se porter et se supporter, s’encourager, se motiver. 

Bref, une très belle course, une belle montée pour après avoir un belle et longue descente…

Et que dire de cette arrivée sur les berges du lac d’Aix-les-Bains, avec sa ferveur, ses promeneurs, ses baigneurs, ses bateaux, ses flâneurs, ses enfants, sa beauté, son eau turquoise, ses montagnes qui s’y reflètent : tout un tableau qui rajoute de l’intensité à cette arrivée.  Le ravito est, quant à lui (comme les autres d’ailleurs sur le parcours) très bien fourni. Et il est achalandé selon les desiderata des traileurs ! En effet lors de l’inscription, nous avons eu un questionnaire en amont nous demandant ce que nous mangions et buvions sur les ravitos. De ce fait, on a retrouvé ce que l’on aimait. C’est une très bonne idée non seulement par souci de nous satisfaire, mais aussi d’éviter tout gaspillage. Et que dire des lots finishers ?! Là, c’est pas du « foutage de gueule » comme trop souvent sur les trails : un t-shirt technique bicolore, un Opinel (c’est fabriqué là-bas) estampillé Interlac, une boisson isotonique et une de récupération.  Dans cette belle ambiance, tout le monde se retrouve jusqu’à la remise des trophées, dans ce chouette contexte. On trempe nos jambes dans le lac (oui ça enlève l’acide lactique et la boue aussi !), on papote, on grignote, on boit, on refait la course, on encourage les autres et on savoure. 

.

.

Pour le 80km il aura fallu 08h01 à Julien Chorier pour en venir à bout et affirmer que le début de parcours est en effet compliqué ! Puis nous avons Yannick Pierrat à 4minutes et Sangé Sherpa qui prend la 3eme place de ce joli podium. Chez les femmes c’est l’espagnole Mercedes Arcos Zafra qui remporte cette course en 09h18 soit 1h17 de plus que Julien ce qui est une très grosse performance !  Surtout quand on sait que presque 2h séparent cette dernière de la 3eme fille. Cécile Lefebvre prend la 2ème place, suivie d’Amandine Roux qui vous racontera rapidement ses impressions sur ce trail et ses objectifs 2016.

On s’est bien amusé, et vous, vous le prenez quand votre dossard pour l’édition 2017 ?

Céline et Carine.

logo traileurz

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2016.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *