Lone Peak Neoshell, confort et légèreté !

By TraileurZ The Mag
In REVUES MATOS
Déc 21st, 2015
0 Comments
1148 Views

Lone Peak Neoshell, confort et légèreté !

Ce matin, TraileurZ The Mag vous propose la revue de la Altra Lone Peak Neoshell, dernière mouture. Revue réalisé par l’excellentissime Apostolos qui aura bien tourné ses petites gambettes afin de vous soumettre son avis éclairé…

Comme tout bon titi Parisien qui se respecte,  je fais l’essentiel de mes prépas trail dans la capitale en allant chercher du dénivelé à Montmartre et aux Buttes Chaumont. Pour les sorties longues le tour du périphérique est mon ami et les Altra One 2 mes camarades d’entrainement depuis déjà plusieurs mois et je les adore (malgré la fragilité du mesh coté intérieur).  Je suis passé en zéro drop et minimaliste initialement pour soigner un TFL (en passant sur foulée medio pied), puis j’ai définitivement adopté cette façon de courir.  Ce que j’aime dans les modèles Altra, c’est le zéro drop associé à une semelle confortable et finalement assez épaisse (qui permet de faire de bonnes sorties longues sans trop de souci) et une toe box très très spacieuse idéale pour les pieds larges comme les miens. Par contre je n’avais encore jamais essayé de zéro drop d’Altra en trail et encore moins sur un Ultra. Je décide de tester les Lone Peak Neoshell sur la Diagonale des fous…le test de l’extrême.  Je leur fait passer le rite initiatique de la séance d’escaliers à Montmartre avant, sur pavés humides en montées et descentes !  Quelques 10km plus tard et environ 700m D+, super sensations avec les Lone Peak Neoshell, elles seront du voyage à la Réunion. La techno Neoshell Polartec est une spécificité qui permet de garder les pieds au chaud et au sec par temps humide et par flaques piégeuses. La nouvelle Lone Peak NeoShell® est faite d’un composant innovant et révolutionnaire qui empêche l’eau de rentrer mais qui ne prive pas votre pied de respirer. Sur la Diagonale des Fous, j’avais prévu de partir avec 3 paires de chaussures, les Lone Peak Neoshell et deux paires de Brooks Cascadia (cela fait des années que je cours avec, elles sont toujours là et fidèles après un UTMB, une TDS, un 80km du Mont Blanc, les Templiers et une tentative de Ronda dels Cims).

.

Lone Peak Neoshell, confort et légèreté !Je partirais en Lone Peak Neoshell, puis premier change au km70 puis second change au KM 110. je voulais partir avec les Lone Peak Neoshell car la première moitié de la Diagonale est la plus roulante et aussi la plus humide et donc tester le coté imperméable Neoshell dans les flaques et la boue (notamment a mare a Boue). Comme je l’ai dit, vraiment très confortables, le zéro drop + grosse semelle (25mm de hauteur de semelle)  est parfait, un peu lourdes peut être avec 337g  (surtout quand on vient des One 2). Juste au premier abord  un petit souci de précision de laçage du fait d’une languette un peu trop épaisse mais ça passe. Généralement je vois assez vite si je vais être bien ou non dans la chaussure surtout pendant l’effort, pas de problème avec la Lone Peak Neoshell (pas de frottements, ni des coutures gênantes, et bon déroulé sur l’avant pied). On prend une grosse averse juste avant le départ qui fait de belles flaques un peu partout sur les premiers km , très bon test du Neoshell et très bonne surprise, le pied reste au chaud et au sec. Globalement très satisfait de cette techno d’imperméabilité, je suis passé dans plusieurs grosses  flaques, des petites rivières et des zones très boueuses, et le pied est toujours resté nickel. Par contre assez rapidement des problèmes d’adhérence en montée sur cailloux mouillés et sentiers gras /glissants mais pas de souci en descente. Au fil des km, les montées en terrain humide devenaient de plus en plus difficiles car peu d’accroche. Les descentes étaient nickel, un peu plus difficiles quand le terrain devenait trop technique (ce qui est vite le cas à la Réunion avec des escaliers, des racines, des feuilles, des rondins de bois). La descente vers Cilaos , très raide et technique (850m D- en 2km) a été très compliquée avec plusieurs chutes suite à des glissades et dérapages (descente en lacets) . Mais pour autant je me sentais très bien dedans, pas de problèmes d’échauffements du pied, pas de fatigue du mollet suite au zéro drop , et surtout pas de douleurs sous les pieds et orteils, la semelle a fait son travail (j’ai une tendance sur Ultra à avoir les orteils tassés au bout de plusieurs heures avec des pertes de sensations sous le gros orteil, le pépin lunaire en fait ). Je devais changer à Cilaos au km 70 mais j’ai décidé de continuer avec les Lone Peak Neoshell jusqu’au km 110, car j’avais vraiment de bonnes sensations… même avec des problèmes d’adhérence mais le terrain devenait plus sec… et aussi plus technique et caillouteux. J’ai finalement changé au km 110, je suis passé en Cascadia pour terminer la course. Une fois rentré j’ai jeté un coup d’œil à mes chaussures et j’ai compris pourquoi je glissais en montée et pourquoi je perdais en stabilité sur terrain technique. En fait en 110km j’ai abimé et perdu une grosse quinzaine de crampons sous la semelle soit entièrement arrachés soit partiellement.

.

.Lone Peak Neoshell, confort et légèreté !Les crampons sur l’avant du pied sont presque tous morts. Des bouts de semelles arrachés avec des crampons. La semelle à l’arrière de la chaussure qui commençait à s’arracher aussi !  Le reste de la chaussure est à peu près en bonne état ! Selon moi, c’est une excellente chaussure sur terrain non technique non caillouteux et humide (type sentiers de foret, sentiers terreux sans aspérités). Dès que le terrain devient trop pierreux ou technique, la semelle et les crampons se dégradent beaucoup trop vite faisant perdre beaucoup de stabilité. Coté confort, imperméabilité, zéro drop, dynamisme,  les Lone Peak Neoshell sont plutôt pas mal. Un petit travail sur le design (couleur, silhouette) ne serait pas superflus : personnellement la couleur ne me pose pas de problème du moment que je suis confort a l’intérieur, mais cela peut être un frein chez certains coureurs.

Disponible ICI

Apostolos.

logo traileurz

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *