Lyon Urban Trail, on a foulé les pavés !

By TraileurZ The Mag
In ACTUALITÉS
Avr 20th, 2015
2 Comments
1787 Views

Lyon Urban Trail, on a fouléles pavés !

Pour cette 8éme édition du Lyon Urban Trail, nous étions présents pour couvrir le village de départ et évidemment courir sur le 35km qu’offrait le panel des differentes courses sur cet événement. Rassemblant plus de 8000 coureurs toutes distances confondues, le LUT est devenu un classique désormais…

Pas de doute, le Lyon Urban Trail est un incontournable de ce début de saison. Véritable test musculaire traumatisant les gambettes des coureurs impétueux venus se frotter aux 6000 marches du 35km ou sur les formats plus courts. Dans tous les cas, cela reste très traumatisant pour les articulations et les muscles. Et c’est plus de 8000 courageux qui se sont rassemblés à Lyon afin de découvrir cette ville sous un regard inédit, sans voitures et en étant un spectateur privilégié de superbes panoramas. Comble de chance, le mauvais temps prévu a laissé la place à un beau soleil le samedi et dimanche matin, offrant ainsi toutes les conditions favorables à un événement unique en son genre. La ville de Lyon se prête particulièrement bien à la discipline de l’Urban Trail, concept que tente de développer certaines villes de France, afin de donner leur ration de dénivelés et de découvertes à tous ceux qui n’ont pas la chance d’habiter en montagne ou qui souhaitent redécouvrir leur ville d’une autre manière, un peu à la façon guide touristique sportif ! Et ce sont bien ceux qui habitent à la montagne qui viennent désormais se « tester » sur ce genre de course et d’autan plus à Lyon, ville qui compte de belles montée ( Fourviéres, la montée Nicolas de Lange, la piste de la Sarra, les hauteurs de la Croix-Rousse…). On peut aussi profiter de la traversée de la cour d’honneur de l’hôtel de Ville ou du site Gallo-Romain de Fourvière, qui sont toujours des moments privilégiés. Le Lyon Urban Trail est décidément une course à part, magique et jubilatoire. Salomon, partenaire de la course, en plus d’avoir un stand très achalandé sur le village de départ, avait engagé un bon nombre d’athlètes sur les formats 35km et 23km (Thibaut Baronian, Yann Alarçon, Jovet Nathan,Dimitris Theodorakakos, Zhahna Vokueva, Tarbis Christine…) et avec succès puisque Dimitris a remporté le 35km devant Thibaut Baronian et Zhahna pour les femmes décroche également la victoire. Sur le 23km, Samuel Helio finit vainqueur (malgré s’être perdu dans la dernière descente) en s’imposant en 1h32 devant Hours Sébastien et Tondu Nicolas. Yann Alarçon améliore son chrono de l’année dernière de 6mn et finit à une 8éme place, seulement à moins d’une seconde de la 5éme place ! Nathan Jovet finira à la 13éme place. Chez les femmes, Marques Inès remporte la mise en 1h55 devant Faes Camille et Ermakova Nadezhda.

.

.

Les gros points positifs de cet Urban Trail de Lyon sont les tracés des parcours proposés, la qualité des ravitaillements qui sont d’une abondance remarquable (Powerbar en assure une belle partie d’ailleurs) et d’une belle ambiance sur le village de départ et sur les parcours. Les départs par vagues toutes les 30mn ont limité les bouchons même si parfois ils ont quand même eu lieu sur le 23km ! Le 35km est très sympa, avec des passages dans des lieux historiques de la ville, et il ne faut pas avoir peur des grandes volées d’escaliers car vous en mangez à toutes les sauces ! Le vieux Lyon est simplement magnifique et la montée du Gourguillon est un incontournable avec une des plus anciennes rues de Lyon, ses façades datant du XVéme siècle. On traverse aussi le site antique de Fourvière avec son théâtre de 10000 places datant de -15 avant JC (le plus ancien théâtre gallo-romain de France quand même !) et on s’avale la piste de la Sarra (et oui on skiait à Lyon !) 300m de long avec 10% de dénivelé, celle-la, elle pique bien… Tout le reste est d’une organisation remarquable, tant le retrait des dossards que la gestion des coureurs, et il aura fallu penser à planquer son sac de change pour ne pas se taper une queue phénoménale à la fin de sa course pour se doucher… un point que l’organisation devrait penser à régler à mon humble avis. Sur la salon était également présent Active Patch avec des démonstrations et tests de proprioception très intéressants, Endurance Mag était aussi la, ainsi que les représentants de courses comme le Trail des Crêtes du Chablais et le Trail des Passerelles du Monteynard… Vous l’aurez compris, une belle fête cet Urban Trail, un événement à ne pas louper en avril. D’ailleurs, si les Urban trails vous tentent, pourquoi ne pas vous connecter sur les citytrail Salomon ? A noter que le 7 novembre prochain aura lieu le deuxième LUT by night qui proposera un 24km et un 13km de nuit dans cette belle ville de Lyon avec un parcours inédit, à faire absolument si vous êtes dans le coin !

Alors un conseil, si vous cherchez une course qui saura mettre à mal vos petits cuissots en ce début de saison, n’hésitez pas, le Lyon Urban Trail est pour vous.

.

.

greg.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

2 Comments to “Lyon Urban Trail, on a foulé les pavés !”

  1. Christophe dit :

    « Samuel Helio fait la course parfaite en s’imposant en 1h32 » : Vous avez dû louper un épisode, Samuel s’est perdu dans la dernière descente et n’a pas franchi la ligne d’arrivée. L’organisation l’a réintégré au classement général grâce a un beau geste de la part de Sébastien Hours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *