On parle de la coupure hivernale ?

By TraileurZ The Mag
In LE COIN DU COACH
Déc 20th, 2014
0 Comments
1091 Views

On parle de la coupure hivernale ?

Comme chaque année, l’hiver va s’installer sur nos régions et il faut profiter de ce moment pour mettre un frein à la course à pied ! Beaucoup d’athlètes passent sur une autre activité sportive pour laisser reposer un peu l’organisme et retrouver une motivation solidifiée l’année suivante…

Le froid et la neige vont arriver et c’est la le moment propice pour envisager une autre activité hivernale, afin de muscler vos autres parties du corps, pour un bénéfice supplémentaire lors de votre prochaine saison de trail. C’est pourquoi je trouve qu’il est nécessaire de faire un break  durant la période de l’hiver et passer à autre chose. Pour ma part je suis passé au sport de combat mais aussi à celui de la PPG pour travailler en même temps le renforcement musculaire, le gainage et l’explosivité. Bien sûr je garde sous ma semelle une sortie course à pied dans les chemins de montagne ou bitume afin de conforter l’entretien et le fond.

Pourquoi ce changement ? 

Il y a quelques facteurs que j’ai pris en compte… Il est vrai que cette année je me suis consacré à fond sur mes objectifs en courses à pied et j’en ai oublié quelques détails fondamentaux… Pourquoi changer de sport et passer au sport de combat ?  En plus d’entretenir son corps, on fait aussi un gros travail sur le mental, sur la gestion du stress et la vision du danger. Certains préfèrent faire du vélo, du ski, du roller, de la rando etc… Chacun y trouvera son bonheur pour garder la forme et l’entretien et surtout varier ses plaisirs. En ce qui concerne le sport de combat, pour ma part j’y trouve l’équilibre.  J’ai découvert grâce à lui la joie du cardio en haute intensité. Et pourtant non ce n’est pas mon fort déjà sur le bitume, j’ai du mal, mais là j’avoue que je « déguste » pas mal. Je pense que vues les séances que je fais, cela va m’apporter un plus pour la reprise pour mes fractionnés endurance et résistance en CAP. En effet, on enchaîne pompes, abdos, montée de jambes, etc… autant vous dire que je découvre des muscles de mon corps qui n’avaient jamais travaillé. Ensuite viennent les enchaînements de prise où nous travaillons pieds, poings : une bonne façon aussi de se défouler un peu tout en respectant son adversaire bien sûr ! On apprend encore beaucoup sur soi-même mais également à prendre du recul, ce qui n’est pas non plus négligeable au quotidien. Pour la course à pied, je garde une sortie dans la semaine entre 45mn et 1h00. Et là je travaille différemment car, vu le travail fourni en salle, ma sortie sera plus dans l’optique « endurance » avec quelques lignes droites à laquelle je couple le plus souvent possible le vélo avec une bonne sortie de 50 à 60 kms. Le plus important, mais aussi le plus difficile, c’est le repos !

Passer un peu à autre chose permet une coupure physique mais aussi mentale. Se renfermer dans une seule activité pousse à la routine, savoir se mettre « en danger » sur une autre discipline l’hiver permet de progresser mentalement et physiquement. En fait, après les Hospitaliers, je me suis infligé de bien me reposer et de voir autre chose… et ça marche ! Comme je le dis souvent, prendre soin de son corps c’est prendre soin de sa santé. Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année, profitez un max, sans trop abuser ! Ressourcez-vous et en 2015 revenez plus fort que jamais !

Sportivement Ludo.

ludovic castells.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2014.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *