Sac trail Kalenji 10l, l’allié de vos sorties !

 

TraileurZ The Mag s’est penché sur le dernier né des sacs Trail Kalenji, le 10L. Après des versions précédentes plus ou moins réussies, voyons ensemble les améliorations apportées à ce nouveau modèle…

Lorsque Kalenji nous as proposé de tester le sac trail 10L, nous n’avons pas hésité longtemps. En effet, Kalenji n’a de cesse depuis quelques années d’améliorer ses produits trail grâce à une cellule de recherche et de conception très performante. Nous allons nous pencher aujourd’hui sur le sac trail 10L. Celui-ci, d’un poids de 285gr (hors poche à eau) se présente en plusieurs coloris assez sympas et inspirés des tenues trail kalenji 2018. La poche à eau (livrée avec le sac) est d’un litre de contenance. Deux flasks de 500ml peuvent être embarquées sur les emplacements du devant, celles-ci ne sont pas fournies avec le sac.

Ce qui frappe de prime abord, ce sont les emplacements bâtons, totalement revisités avec plusieurs options possibles. Soit à l’arrière du sac, soit sur le devant. Plutôt une très bonne idée d’avoir laissé plusieurs solutions car suivant le traileur concerné, les préférences sont différentes quand aux ports des bâtons ! Les élastiques de maintien ont l’air costauds et s’adaptent parfaitement aux bâtons que nous avons utilisés lors du test (Leki carbone trois brins). Un sifflet 110 décibel est aussi de série. Une grande poche à zip extensible à l’arrière munie d’un rangement zippé à l’intérieur (pour le portable par exemple) et un filet en mesh « ouvert » constitue le gros des rangements. Si l’on enlève la poche à eau on peut bénéficier d’un espace supplémentaire très aéré mais qui sera à même votre dos pendant la course, mais c’est toujours ça de gagné !

.

SAC TRAIL KALENJI 10L, L'ALLIÉ DE VOS SORTIES !

Sur le devant du sac se trouve donc l’emplacement des flasks qui possèdent également des rangements très intéressants  pour vos barres céréales par exemple ainsi que deux petits emplacements en mesh pour vos gels. On remarque aussi que l’ajustement du sac se fait grâce à deux velcros latéraux. Le serrage sur le devant se fait grâce à trois sangles rigides qui peuvent être déplacées suivant la morphologie du coureur. Il est regrettable que ces sangles ne soit pas élastiques car la rigidité de celles-ci enlève un peu de confort au niveau du sternum lors de l’ajustement. Le rangement du surplus de sangle se fait avec un velcro assez peu commode… Dommage !

.

Le test sur le terrain :

Le sac peut embarquer tout le matériel requis pour un Ultra trail sans aucun soucis. Pour ma part, je n’utilise pas la poche à eau et préfère utiliser deux flasks. Une fois ajusté au corps, le sac ne bouge pas, même dans les descentes les plus tumultueuses ! Les flasks ne balancent pas non plus et le tout reste bien plaqué au corps. Comme évoqué plus haut, je n’aime pas ces sangles pectorales rigides, j’ai toujours l’impression qu’elles m’empêchent de respirer une fois le sac serré. L’accès aux poches se fait naturellement, et même celle en mesh sur le derrière, néanmoins, je vous conseille de mettre les barres et gels sur les poches de devant pour être plus confort. Le gros point positif reste l’accroche bâtons qui pour moi est très réussi. Que vous les mettiez devant ou derrière, ils sont bien fixés et ne bougent pas du tout. Pari gagné.

.

.

Conclusion :

Honnêtement je ne suis pas déçu. Ce sac possède tous les atouts pour être votre allié le plus sûr dans votre course. Pour un prix d’environ 35 euros, je vois mal comment vous pourriez vous en passer. Un must have, c’est sur !

Dispo ICI !

.

Retrouvez la vidéo de Kalenji « comment charger correctement son sac de trail » :

.

.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2018.

Share Button

3 Comments

  1. Pour l’avoir testé en mag je trouve que les bretelles sont trop etroite au niveau du coup et la matière utilisé pour le reverre des bretelles n’est pas agréable au frottement!!! Du coup pas achetté….

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*