The North Face ULTRA MT, pour gravir les sommets ?

By TraileurZ The Mag
In REVUES MATOS
Mar 9th, 2015
0 Comments
5030 Views

The North Face ULTRA MT, pour gravir les sommets ?

Quelle impatience nous avions de pouvoir enfin passer en revue cette The North Face Ultra MT ! La marque américaine nous avait promis du confort, du grip et un drop raisonnable pour satisfaire la plupart des traileurs…

.

« Ici, c’est une balance convenable entre une semelle taillée pour les trails boueux et un amorti qui compense la transition sur des terrains plus durs… »

.

Le look sobre et à la fois flashy de ces The North Face Ultra MT en surprendra plus d’un. Visuellement, on aime ou pas cette version noir/orange. Autan le dire de suite, on pourrait se méprendre tellement la ressemblance avec la Speedcross de chez Salomon vous saute au yeux… et pourtant, on est pas sur le même produit. La Ultra MT est doté d’une semelle de nouvelle technologie Vibram® Megagrip, avec des crampons de 5mm repartis tout le long de celle-ci. On note un poids de 307gr en 44 et un drop de 8mm pour des traileurs ayant une foulée universelle. Une étude approfondie de la conception de la chaussure fait apparaitre plusieurs points intéressants. En premier lieu, d’aspect général celle-ci parait très solide, son empeigne AirMesh est vraiment costaud, pas du genre à se déchirer au moindre accroc. La partie avant du pied bénéficie d’une belle imperméabilité,  tandis que la structure évolue sur la partie coup de pied en étant bien aérée. Le pare-pierre, bien large, sécurise parfaitement tout l’avant pour protéger vos petits doigts de pieds si souvent malmenés (dédicace à tous les ongles noirs de la planète !). La languette bénéficie aussi d’un travail soigné, celle-ci comportant un petit renfort intégré afin de soulager un serrage efficace et les lacets sont annelés pour un maintien optimal. Des renforts ont été également ajouté au niveau de l’encolure du talon afin d’assurer un confort parfait. La semelle intérieure est amovible et permet d’y installer une semelle ortholite personnelle. Des marquages visuels parcourent toute la chaussure assurant une excellent visibilité de nuit. L’amorti est très classiquement assuré en EVA sur toute la partie talon du produit. Évidemment, au vue de ces caractéristiques, il est évident que le terrain de jeu de ce produit sera essentiellement un sol humide ou gras, dans tout les cas un sol plutôt souple nécessitant une bonne accroche.

.

.

Lors du premier essayage, le pied est confortablement installé avec une bonne assise du talon. Les pieds larges pourront sans problème se loger dans le chausson et le laçage classique permet d’assurer un bon maintien. Les sensations sur terrains bitumés sont évidemment mitigés sans être totalement mauvaises. Ce n’est certes pas le terrain de prédilection des Ultra MT mais elles rempliront leur office pour des transitions pas trop longues lors de vos courses. Neuves, on peut dire qu’elles semblent un peu rigides et ce n’est seulement qu’après quelques dizaines de kilomètres qu’elles s’assouplissent un peu. Mais bien entendu, c’est dans la nature, le domaine destiné à ce produit, que ces chaussures prennent toute leur dimension. Une grosse accroche, grâce notamment à ses crampons inversés répartis sous toute la semelle, vous permet de relancer dans les terrains difficiles et boueux. Nous les avons mises particulièrement à l’épreuve pour voir leur comportement dans des zones ou la stabilité est indispensable. La semelle avec sa belle accroche permet une bonne fluidité dans ces portions irrégulières et instables, mais se retrouve dépassée lorsque l’accumulation de boue dans les montées est importante. De ce fait, le débourrage est inexistant pendant ce laps de temps. Il est évident que dans ces conditions, il n’y a pas une chaussure qui ne décrocherait pas, sauf peut être une SpikeCross. Néanmoins, dans les parties de descente ou de plat, la Ultra MT offre une assurance de stabilité et de confort, avec un amorti satisfaisant bien que cela ne soit pas particulièrement son point fort. Justement, parlons en des descentes. Grâce à ses crampons inversés, la stabilité est de mise, même dans les pentes très techniques. Comme c’est souvent le cas avec cette catégorie de chaussure à grosse accroche, lorsque le terrain se durcit, ça rigole beaucoup moins au niveau confort malgré le maintien qui ne faillit pas, mais on ne peut pas tout avoir. Ici, c’est une balance convenable entre une semelle taillée pour les trails boueux et un amorti qui compense la transition sur des terrains plus durs. La solidité est aussi un de ses atouts majeurs et outre le fait qu’elle ne resteront pas orange très longtemps (le mesh avant capte bien la salissure et part difficilement au lavage à la main), après plusieurs sorties elles affichent une étonnante résistance à l’abrasion, en bref, du costaud.

.

.

Pour conclure, la Ultra MT The North Face sera l’alliée idéale pour vos trails boueux, dans une nature de terrain où l’accroche sera votre priorité. Sa large toe box conviendra à ceux qui se trouve à l’étroit dans les Speedcross, et sa solidité ravira les traileurs les plus rudes. Destiné aux trails de moyennes distances, ce produit est une vrai alternative aux chaussures concurrentes avec un très bon équilibre entre une accroche formidable, une solidité à toute épreuve et un amorti perfectible mais néanmoins très correct. The North Face nous sort la une chaussure qui trouvera nul doute une forte clientèle.

Prix : Environ 130 euros ( -15% offert par TraileurZ sur I-Run en inscrivant IRUN15 dans le code promo en cliquant ICI ;-) )

logo traileurz.

.

.

Tous droits réservés, TraileurZ© 2015.

Share Button

Incoming search terms:

  • the north face ultra mt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *