Un régime ? Pour quoi faire ?

By TraileurZ The Mag
In ÉCOSPHÈRE
Juin 14th, 2015
0 Comments
2432 Views

Un régime ? Pour quoi faire ?

L’alimentation et le poids sont devenus des priorités pour beaucoup de gens, soucieux de leurs performances sportives mais aussi de leur santé. La nourriture de notre siècle n’est plus adapté à nos besoins, et beaucoup se font avoir avec des régimes. Une petite revue avec TraileurZ des erreurs à ne pas commettre… 

.

« Aujourd’hui, un adulte sur deux en France est en surpoids, constat dramatique d’un systéme alimentaire qui n’est plus adapté à l’humain »Grégory Julien Baron.

.

« Souvent inefficaces, nocifs à long terme…. », telles sont les conclusions de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail : évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement) sur les régimes. Depuis, le public, soucieux et conscient de importance de la nutrition sur sa propre santé se pose des questions. Quelle est la meilleure façon de maigrir et de rester mince, sans prendre de risques pour la santé ? Saviez-vous que nos fruits et légumes ont perdu entre 30 et 40% de leurs vitamines et nutriments ces 50 dernières années ? En achetant ou faisant pousser des légumes et des fruits, nous avons la certitude de contribuer au bon fonctionnement de notre corps et pourtant, nous sommes carencés. L’alimentation de la grande distribution, les produits extrêmement nocifs pour la santé (Nutella, produits laitiers issus de la vache, produits céréaliers…) se vendent bien grâce à une médiatisation télévisée. Ces produits, enrichissant des lobbys de l’alimentation très puissants, ne serviront qu’à vous faire consommer, grossir, mettre en danger votre santé. Dans ce contexte, beaucoup de régimes miracle ont fait leur apparition…
 .

Les régimes hypocaloriques :

On diminue les apports alimentaires, pour que l’organisme puise dans ses réserves. L’objectif est de réduire la quantité d’aliments consommés pendant les repas, mais également la consommation de sucres et de graisses. L’alimentation reste toutefois équilibrée, avec des conseils dotés de bon sens tels que : ne pas grignoter, ne pas sauter de repas, choisir ses modes de cuisson (vapeur, grill, four…). Ce régime simple en apparence est basé sur des principes élémentaires. Par contre il est très peu adapté aux sportifs qui auront recours à des compléments alimentaires pour assurer une bonne récupération. Comme tous les régimes, il sera difficile de suivre ceci sur la durée.

Les régimes hyperprotéinés :

Les régimes hyperprotéinés se déroulent en plusieurs phases. La première et aussi la plus spécifique, n’est composée que de protéines d’origine animale, l’objectif étant de faire rapidement fondre les réserves de graisses. L’intérêt des protéines étant de préserver la masse musculaire et d’augmenter la satiété. Ces régimes sont très déséquilibrés puisqu’ils privilégient un seul type d’aliment : les protéines. Il  a un vrai risque de carences prononcés notamment en lipides et glucides, mais surtout en vitamines et minéraux.  De plus, la consommation accrue de protéines augmente la fabrication d’acide urique (déchet protéique), qui peut s’accumuler au niveau des articulations et des tendons. Elle peut aussi provoquer une fatigue rénale dangereuse si la personne ne boit pas assez.

Les régimes Vegan :

« Un végane est une personne qui essaye de vivre sans exploiter les animaux, pour les animaux, les humains et la planète. Concrètement, elle exclut tous les produits d’origine animale de son alimentation (viande, poisson, coquillages, lait, œufs ou miel entre autres). Elle les évite aussi pour se vêtir (fourrure, cuir, laine, soie, plumes) ainsi qu’à toute autre fin (cosmétiques, loisirs, etc.) »

Dans ce contexte où la position sur la condition animale est très louable (même si elle est naïve), il est difficile de trouver un équilibre. L’Homme est un chasseur/cueilleur depuis la nuit des temps et notre corps est conçu pour s’alimenter  de protéines (végétale ou animale), de lipides et de glucides dans une moindre mesure (le corps le synthétise parfaitement). Restreindre le panel d’alimentation créé fatalement de grosses carences qui se déclareront à plus ou moins long terme sur le corps.

.

Un régime ? Pour quoi faire ?.

Le régime Dukan :

Le régime Dukan (aussi appelé régime Protal pour protéine et alternance) est un régime amaigrissant mis au point par Pierre Dukan (radié de l’Ordre des médecins en janvier 2014). Le principe du régime Dukan est de favoriser les protéines au détriment des glucides et des lipides. C’est donc un régime hyperprotéiné élargi et hypocalorique par la réduction des lipides. Ce genre de régime hyperprotéiné peut provoquer dans certains cas une hyperuricémie (trop grande concentration d’acide urique dans le sang) et déclencher de graves effets secondaires (par formation de cristaux d’urate, notamment dans les pieds et les mains, zones plus froides) , dû à un apport en excès d’oligopeptides, de peptides et de polypeptides. Ces effets indésirables allant de la « simple » douleur articulaire à la crise d’arthrite aiguë (appelée la goutte). Sympa non ? Sans parler que lorsque l’on arrête ce régime, l’organisme ayant besoin de moins d’énergie pour fonctionner, une reprise de l’alimentation équivalente à l’état antérieur (en termes de Kcal) entraîne automatiquement une prise de poids rapide. C’est ce qui est communément appelé « l’effet yo-yo ». Bref, à oublier d’urgence.

Ok mais alors la solution c’est quoi ?

Il faut manger de tout, en privilégiant essentiellement les aliments non transformés par l’homme (plats cuisinés, sucreries raffinées, farine blanche…). Consulter un nutritionniste qui vous donnera les clés pour retrouver une alimentation saine et rééquilibrée, en retrouvant les apports essentiels en nutriments et minéraux journaliers. On peut bien manger, améliorer ses performances sportives et perdre du poids, mais cela passe obligatoirement par une rééducation alimentaire indispensable. Aujourd’hui, un adulte sur deux en France est en surpoids, constat dramatique d’un systéme alimentaire qui n’est plus adapté à l’humain. Vous seuls décidez ce que vous mangez, et ce n’est pas qu’une question de poids, c’est une question de santé.

Grégory Julien Baron, Coach nutrition et Bien Être.

Page Facebook

Site internet

logo traileurz.
.
.
.
Tous droits réservés,TraileurZ© 2015.

 
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *